Livres de la Bible commentés : Luc

Les protestants et Marie ou “quand la foi n’est pas un choix”

Qui se souvient de Brigitte Bardot qui chantait : « Tu veux ou tu veux pas ? Si tu veux, tant mieux, si tu veux pas tant pis, j’en f’rai pas une maladie… » N’est-ce pas un peu de cette manière qu’on se pose aujourd’hui la question de Dieu dans notre vie, de venir au culte le dimanche matin ou de faire un don à l’Église en fin d’année ?

Messiah – Nouvelle série Netflix

Faisons usage de notre esprit critique et essayons ensemble d’analyser comment fonctionne aujourd’hui cette attente d’un nouveau messie ? Nul besoin pour cela de vous abonner à Netflix quoique vous pourriez bien être captivés comme moi à regarder les 10 épisodes de cette première saison qui fait beaucoup parler d’elle. Je me propose de décrypter avec vous le fonctionnement de notre messie d’aujourd’hui. Quelles sont les raisons du succès messianique de cet inconnu poursuivi par les foules ? Quel est donc le secret de son charisme ?

Les enfants ont tant à nous apprendre

En quoi l’enfant est-il à ce point porteur de salut, figure privilégiée de la présence de Dieu parmi nous ? Comment comprendre cela avec profondeur sans verser dans le « jeunisme » ambiant qui voudrait nous faire croire que toute nouveauté est bonne à prendre par principe et que les anciens ne seraient que des conservateurs frileux. Il ne faudrait pas non plus que nous cédions aux sirènes de la régression émotionnelle un peu niaise comme celle qui fait bêtifier les grands-parents au-dessus des berceaux.

Alors on chante !

Des amateurs de karaoké aux professionnels du chant lyrique en passant par les innombrables chorales, sans oublier celles et ceux qui martyrisent leur pommeau de douche en beuglant à tue-tête, le chant accompagne chacune de nos vies. Quel est donc ce moteur intérieur qui provoque en nous l’envie de chanter ?

Ne laissons pas les chiens lécher les plaies de Lazare

Ne laissons pas les chiens lécher les plaies de Lazare
Le problème n’est pas d’être riche. Le problème c’est que la richesse rende aveugle et sourde.  Je dis aveugle car le drame de cette histoire entre le riche et Lazare, c’est qu’ils ne se soient jamais rencontrés. Pourquoi ? Parce que le riche ne pouvait tout simplement pas le voir ! La richesse l’a rendu satisfait. Il a fallu qu’il souffre lui même, qu’il soit à son tour dans une situation de pauvreté, de manque, qu’il soit dans le besoin pour enfin ouvrir les yeux et prendre connaissance de la présence de Lazare !

Une équipe qui gagne !

Une équipe qui gagne !
Nous avons donc été recrutés pour faire partie de l’équipe du Seigneur. Recrutés mais aussi équipés. S’ils veulent gagner la coupe du monde de rugby, les joueurs doivent être capables, motivés, soudés et guidés par une stratégie. C’est exactement ce que Jésus va faire avec ses disciples.

Jésus n’est pas un bisounours

Jésus n’est pas un bisounours
Ah ! Enfin un texte qui fâche ! Jésus le doux devient d’un coup très exigeant. Il est de mauvaise humeur et il balance de bien mauvaises nouvelles. Un texte qui fait froid dans le dos. Mais que préférez-vous ? Un texte qui dérange ou un texte qui nous arrange ? Car en plus, ce texte ne s’adresse pas aux méchants pharisiens hypocrites et intransigeants, mais à ceux qui veulent suivre Jésus. Alors ?

Lettre à tous ceux qui pensent avoir perdu la foi…

Lettre à tous ceux qui pensent avoir perdu la foi…
Si seulement, dit Jésus, si seulement vous aviez de la foi comme une graine de moutarde… Et vous ? Avez-vous la foi ? Ou vous aussi vous trouvez que c’est difficile ? Pensez-vous que tous ceux qui sont assis à côté de vous ont la foi ? Ou pensez-vous que, eux aussi, sont en train de traverser des difficultés dans leur foi ?