Livres de la Bible commentés : Marc

Jésus le provocateur

A votre avis, qu’aurait pensé Jésus de notre cérémonie rituelle des vœux de nouvel an ? Une cérémonie de l’hypocrisie ? Non, je ne le pense pas. En fait, à chaque début d’année, on souhaite vraiment du bien aux autres. La sincérité n’est pas en cause. Je pense, moi, que Jésus aurait été immédiatement frappé par la totale inutilité de cette cérémonie qui ressemble beaucoup à une incantation dénuée de toute efficacité concrète.

Apprendre à veiller sur le monde

Ce que je vous dis là, je le dis à tous : Veillez ! Comme un entrelacs de significations qui tissent une toile de fond pour mener sa vie et répondre à l’appel. Veillez ! Mais comment tenir dans cet état de veille tout à la fois sanitaire, politique, sociale et spirituelle ? Comment tout à la fois veiller sur notre prochain, surveiller le malin qui rôde, réveiller ce qui s’endort, et rester le lumignon qui veille jusqu'au bout de la nuit ?

Que le Covid-19 nous enseigne-t-il vraiment ?

Que le Covid-19 nous enseigne-t-il vraiment ?
Dans la petite vidéo de méditation (mercredi), je pointais le « trop-plein » d’événements (pandémie, confinement, choc sanitaire, choc économique…), de sentiments ambivalents, d’infos contradictoires, d’injonctions venues de toute part et qui pleuvent comme la grêle sur nos têtes… Le tout dans un espace et un temps de confinement : tout s’emmêle et se superpose… THEME de notre culte : « Chercher un sens à tout ça »

Est-ce que Jésus dénonce l’argent sale ?

Jésus chasse les marchands du temple. C’est un des épisodes les plus connus de la vie de Jésus et réellement le SEUL où l’on voit Jésus agir de manière violente. Est-ce choquant ? Oui. Il faut bien l’avouer. Que nous soyons confrontés à la violence d’un monde dur, c’est une triste réalité. Que Jésus ait été confronté lui-même à cette violence du monde, c’est aussi une réalité puisqu’il en est mort. Mais que lui-même ait participé activement à cette violence du monde, cela pose question. Que s’est-il passé exactement ce jour-là ?

La colère des gilets jaunes

Les « sans-culottes » sont dans la rue. Il ne faut voir aucune connotation dépréciative dans cette manière de les désigner mais voilà, la France éruptive exprime une fois de plus sa colère. 1789, 1830, 1848, 1871, 1936, 1968, 1995… Ce n’est donc pas la première fois. Mais aujourd’hui, quelle cause défendent-ils au juste ?

“Etre une bonne terre” Galates 5, 22-26 / Marc 4, 1-20

Les paraboles : S’il fallait résumer en une phrase ce que c’est, ce serait sans doute difficile à faire… Une parabole est à la fois simple et compliquée. Simple, car elle a souvent peu d’acteurs, peu de personnages présents. Simple, car Jésus, utilise des mots simples et des situations dans lesquelles son auditoire se retrouve. Mais une parabole est aussi compliquée car derrière cette facette simple, la “morale” de ces paraboles n’est pas évidente à saisir.… Lire la suite

Rater sa vie ?

Je voudrais reprendre le fil de notre conversation là où nous l’avons laissé la semaine dernière. A la question « Qu’est-ce qu’une vie réussie ? », il semble que nous soyons tombés d’accord pour nous réjouir avec délectation et sans aucune retenue de la valeur et de la beauté intrinsèques, constitutives, originaires de notre vie.

Que nous est-il permis d’espérer ?

La fidélité éprouvée provoque l’espérance et l’espérance ne trompe pas… dit l’apôtre Paul. L’espérance ne trompe pas… Est-ce que cela se vérifie réellement ? Est-ce que nous pouvons construire notre vie sur de l’espérance ? Et d’ailleurs, que nous est-il permis d’espérer concrètement ? Si nous partons du constat que je formulais la semaine dernière d’une catastrophe écologique inéluctable, faut-il nous tourner vers l’au-delà ?

Choisir la vulnérabilité

Lecture Biblique : Marc 6, 1-13 Prédication :

L’histoire de l’Evangile qui nous est proposée pour ce matin commence par ces mots : Parti de là, il revint à sa ville natale ou il vient dans son pays. J’aimerais que vous pensiez en ce moment à votre ville natale. Pour vous, est-ce que c’est quelque chose de facile ou au contraire quelque chose de difficile d’identifier votre « patrie », votre « chez vous » ?… Lire la suite