Livres de la Bible commentés : Apocalypse

Croire en la prédestination aujourd’hui

Croire en la prédestination aujourd’hui
La prédestination…  Voilà le péché originel du calvinisme. Il est vrai que c’est la doctrine qui met le plus mal à l’aise les réformés que nous sommes, celle que nous aimerions passer sous silence, enterrer dans les oubliettes de l’histoire… Et pourtant, je voudrais vous montrer ce matin tout ce qu’elle peut avoir de libératrice et de fécond dans ces temps périlleux que nous affrontons.

Les 24 anciens et les 4 animaux se prosternèrent et adorèrent Dieu qui siège sur le trône, et ils disaient AMEN, ALLELUIA…

Le chef de la chorale de David, serviteur du Seigneur, reconnait que son Dieu « vient au secours des hommes et des bêtes » (Psaume 36, 7). Voilà bien le résumé biblique de la prédication de ce dimanche que je vais consacrer à la question animale, comme on dit aujourd’hui. Il y a là un ensemble de questions qui interrogent plus explicitement l’opinion publique, la réflexion morale, pour nous le témoignage biblique et pour le plus grand nombre la vie pratique et quotidienne aussi bien que notre économie et notre industrie.

Être une “Eglise Verte”

Penser la création d’un point de vue théologique et éthique n’est pas une nouveauté : cela a commencé chez les précurseurs du protestantisme, notamment Saint Augustin. Tout commence par l’acte créateur de Dieu. Dieu ordonne, Il fixe des limites entre les ténèbres et la lumière, entre la terre et les eaux. De fait, la Bible et l’histoire humaine nous enseignent que c’est l’absence de limites qui crée le chaos...