Veillée de Noël : « Un roi… pour la paix »

Narration biblique à partir de 1 Samuel 16 – Edmond Stussi

In « Ecoute… c’est Noël » essais de narrations bibliques, Lyon : Les Berges et les Mages, 2002, pp. 27-30

 

Le pays était en crise
L’ennemi était devant les murs, dans les murs,
Dans les cœurs, entre les hommes.
La ville et la campagne autrefois si paisibles
Etaient devenues des lieux de violence et de rapine.
La confusion était totale,
Les dignitaires de l’Etat, le roi lui-même perdaient le sens de la mesure,
Le peuple souffrait, assoiffé et exsangue.
Le moment était venu d’écrire une page nouvelle dans la grande histoire des hommes.

C’est alors que la parole du Seigneur fut adressée à Samuel, le prophète :
« Je me repens d’avoir fait de Saül un roi,
Il s’est détourné de moi,
Il n’a pas écouté ma voix
Il ne doit plus être roi…

Prends ta corne d’huile
Remplis-la d’une bonne huile, fraîche et bien odorante,
Celle qui fait les rois et les couvre de force et d’esprit…
Va chez Jessé (Isaï), le vieillard de la colline de Bethléhem
Le père de tant de fils valeureux
L’ancêtre fait du bois de cet arbre qui
De génération en génération porte des rameaux jeunes…
J’ai vu parmi ses fils le roi qu’il me faut… »

Une bouffée d’espérance s’empara du prophète
L’histoire n’était pas écrite,
On allait pouvoir relever la tête…
Mais se dresser contre l’ordre établi n’était pas si facile
Instaurer un nouveau monde, alors que l’ancien était verrouillé,
Était-ce un rêve impossible…
Samuel prit peur, il allait au-devant de l’échec
Il serait broyé par la puissance même qu’il fallait combattre.

« Comment pourrais-je y aller ?
Quand Saül l’apprendre, il me tuera ! »

Dieu compris le désarroi de son prophète,
Mais il était bien décidé à l’envoyer là où il devait aller.
Il confirma donc son ordre :

« Prends avec toi une génisse et tu diras :
Je viens offrir un sacrifice au Seigneur.
Tu inviteras Jessé.
N’aie pas peur ! Je te ferai savoir ce que tu as à faire.
Tu oindras d’huile royale celui que je te montrerai ».

Samuel fit ce que Dieu lui avait dit.
Il alla à Bethléhem.

« Bethléhem, terre de Juda, petite ville parmi les petites
De toi sortira un jour Celui qui gouvernera les peuples »,
C’est ainsi qu’aime à chanter depuis ce jour les prophètes.

 

Orgue : mélodie Cantique 31-04 « Après la longue attente », puis chant de la strophe 1

 

Lorsqu’ils le virent, les anciens de la ville vinrent en tremblant à sa rencontre.
Dans le désarroi des temps, ils ne savaient pas ce que signifiait sa venue.
Était-ce l’heure de paroles dures, ou celles secrètement espérées des paroles apaisantes ?
« Je vous apporte la paix », leur dit-il.
Préparez-vous pour l’heure de l’offrande
Et ensuite, venez avec moi au sacrifice… »

Ce sont des paroles de paix qu’il apportait…
Il fallait du temps pour se préparer à les recevoir

Samuel les renvoya dans leurs foyers.
Il devait se libérer de tout ce qui aujourd’hui hantait leur esprit.
Ils devaient prendre le temps de rompre avec le passé et revenir à l’essentiel.
Lorsqu’ils furent enfin prêts, ils se présentèrent devant le prophète.

Samuel aperçu d’abord Eliav, il était l’aîné des fils de Jessé,
Celui qui bientôt remplacerait l’ancêtre et assurerait la continuité de la lignée des pères,
Le premier par qui passait le sang de la tribu.
C’était un beau, grand et fort jeune homme.
Il avait tout pour plaire et en imposer.
Il galvaniserait les foules, les entraînerait et ouvrirait des voies nouvelles …

« C’est sûrement lui », se dit le prophète, « sur lequel Dieu a posé sa main. Il est là, devant nous ».
Mais Dieu n’écrit pas l’histoire à la manière des hommes :
« Ne te laisse pas impressionner par sa belle allure
Ni par sa force physique, dit-il à Samuel.
Les hommes ne voient que ce qui leur saute aux yeux.
Dieu regarde au cœur. »
L’essentiel est invisible.

 

Interlude à l’orgue

 

Jessé appela un autre de ses fils, Avinadav
Et le fit passer devant Samuel.
« Celui-ci non plus, dit le prophète, Dieu ne l’a pas choisi »
Jessé fit passer un autre encore, de ses fils, Shamma…
« Celui-ci non plus, Dieu ne l’a pas choisi… »
Jessé fit ainsi passer sept de ses fils devant le prophète et Samuel dit :
« Le Seigneur n’a choisi aucun de ces hommes… »

Une dernière fois le prophète se tourna vers l’ancêtre et lui demanda :
– « Sont-ce là vraiment tous tes fils, ou s’en cache-t-il un autre quelque part ?
Nul n’avait songé au dernier, au plus humble.
Sa simplicité l’excluait des faveurs du grand choix
Et nul ne pensait qu’il pourrait être appelé à sortir de l’ombre.

– « Il en reste un, le plus jeune… il fait paître le troupeau », finit par dire son père.

– « Envoie-le chercher… nous ne passerons à la table du grand partage et de l’offrande » qu’après son arrivée.

Jessé le fit donc venir. Il avait le teint clair, une belle figure et une mine agréable.
Le Seigneur parla au prophète et lui dit :
« C’est lui… Prépare-toi, prends ta corne et répands sur lui l’huile royale. »

Le plus jeune, le plus humble, le moins considéré parmi ses frères,
Celui qui sait se pencher sur la vie et la garder,
Tel le Berger garde le troupeau et le défend contre les chacals,
Dieu l’a choisi à l’étonnement des grands et des puissants de ce monde.

Samuel prit l’huile fraîche et odorante,
Celle qui fait les rois et qui les couvre de force et d’esprit.
Il répandit l’huile sur David, le dernier, le plus jeune de ses frères,
Et l’esprit de Dieu fondit sur David à partir de ce jour.

 

Cantique 31-04 « Après la longue attente », strophes 2 et 3

 

De la vieille souche de l’arbre de Jessé,
Un rameau nouveau sortira.
De ses racines durcies, un rejeton neuf jaillira.
De l’ancêtre pétrifié par l’âge,
Un jeune prince montera.
L’esprit de Dieu reposera sur lui et le grandira.
Sagesse, intelligence,
Force d’âme et respect l’habiteront
Il gouvernera sans se laisser intimider
Ni par la force, ni par la magie des discours.
Il écoutera la voix de ceux qui n’ont pas de parole.
Il sera juste avec ceux qui sont maltraités.
Sa parole étonnera les plus forts et
son regard désarmera ses détracteurs.

 

Cantique 32-23 « O nuit bienveillante », 1 et 3

Lecture de Matthieu 2, 1-11 (Robert)

Cantique 32-30 « Voici Noël, ô douce nuit », 1 et 4

 

Récapitulons et prions (Simon)

Cantique 32-27 « Les anges dans nos campagnes », 1.3 et 4

Annonces – Offrande – Inattendu musical au piano

Prière d’intercession et Notre Père

Bénédiction

Cantique 32-22 « O peuple fidèle », 1 et 3

Remise d’une pochette cadeau de Noël aux enfants

Postlude à l’orgue pendant la distribution

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.