Retour sur le Synode Régional 2020

Reporté à cause des conditions sanitaires, le synode régional* 2020, initialement prévu les 20 et 21 novembre 2020, a eu lieu, en ligne, le samedi 30 janvier 2021. Anne-Laure, déléguée au Synode pour notre paroisse y a assisté, depuis son salon. Elle nous livre ses impressions.

Comment vous êtes vous préparée à cet événement en ligne ?

Au début du mois de janvier, nous avons reçu par voie postale, la procédure nous détaillant comment nous connecter à l’événement organisé sur zoom. Dans cette enveloppe il y avait également les bulletins nous permettant de voter pour la nouvelle équipe régionale. La procédure était vraiment claire, nous avions même des créneaux horaires précis pour nous connecter, permettant à l’équipe technique sur place de vérifier que chaque participant arrivait à faire fonctionner sa caméra et son micro.

Quels ont été les changements par rapport à un synode habituel, en présentiel ?

C’était la première année que j’étais déléguée synodale, donc je ne pourrais pas parler en fonction de mes expériences précédentes. Ce que je sais, c’est que, d’habitude, le synode régional a lieu sur deux jours, permettant à chacun des délégués de se rencontrer et de partager des moments conviviaux. Beaucoup d’entre nous étant fraichement élus, cela nous a beaucoup manqué. L’autre grande différence venait du contenu du synode en lui-même. N’ayant que peu de temps, le synode n’avait pas de « thème » cette année et donc pas de temps d’échange et de réflexion à proprement parlé. A noter que les organisateurs ont tout de même remarqué une présence particulièrement élevée par rapport aux autres années (à peine une dizaine d’absents au total).

Quelle sont les choses importantes à retenir de ce synode ?

Premièrement, l’élection d’un nouvelle équipe régionale, avec à la tête, notre ancien Pasteur, Samuel Amedro. Deuxièment, les difficultés financières de la plupart ces paroisses qui n’ont pas réussi à mobiliser assez de dons pendant les deux périodes de confinement de l’année 2020. Enfin, la création d’un fond écologique régional conséquent permettant de soutenir les différentes initiatives « vertes » mises en place au niveau local.

Un synode régional, et après ?

Ce qu’il faut savoir, c’est que le synode régional a lieu tous les ans, et qu’il est toujours suivi d’un synode national. Avec la crise sanitaire actuelle, tout a été décalé et on peut penser que le programme du synode national sera également réduit…Affaire à suivre donc !

Anne-Laure Hivert-Messeca, déléguée synodale pour le Saint Esprit

*Si vous souhaitez en savoir plus sur le mode de gouvernance de l’EPUdF, n’hésitez pas à vous reporter aux explications concernant la gouvernance de l’EPUdF, en cliquant ici.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.