Chronique église universelle

« On l’appellera…. prince de la paix » Esaïe 9,6.
Pourra-t-on appeler ses disciples « artisans de paix » ?
C’est probablement à cette interrogation que tentent de répondre de nombreuses Eglises et institutions en Europe en participant à la consultation en ligne ouverte depuis mai 2020 sur l’avenir de l’Europe. Le texte ci-dessous émane du réseau Christ in place qui nous invite à participer à cette consultation en offrant quelques lignes de réflexion.

Joyeuses fêtes de Noël.

Jean-Arnold de Clermont

La paix, le développement durable et la protection des réfugiés pour guider l’avenir de l’Europe

Berlin, 30 novembre 2021 – Lors de sa récente réunion, le Bureau de Church and Peace a commenté la conférence sur l’avenir de l’Europe organisée en ligne par l’Union européenne.

Le réseau européen d’églises de paix souligne la nécessité pour l’Union européenne de rester un projet de paix, d’accroître ses efforts en faveur d’une économie juste et durable et de mettre en œuvre des normes internationales pour la protection et les droits des demandeurs d’asile et des réfugiés.

« Je vous donnerai un avenir et de l’espoir » (Jérémie 29:11) – à l’aube du temps de l’Avent, Church and Peace rappelle l’ancienne promesse biblique du prophète Jérémie. Elle est toujours valable aujourd’hui, en Europe et dans le monde entier.

La Conférence sur l’avenir de l’Europe se tient à un moment où le projet européen est à la croisée des chemins. Face aux défis sociaux, économiques, écologiques et politiques qui doivent être relevés de toute urgence, il est nécessaire de réaffirmer les valeurs communes sur lesquelles l’Union a été fondée. Pour Church and Peace, cela fait référence en particulier à l’émergence de l’UE pour construire la paix et la réconciliation entre les nations européennes après les guerres dévastatrices qui ont déchiré l’Europe.

L’avenir et l’espoir – dans la tradition biblique, cela signifie aussi toujours la justice, la non-violence, la durabilité, l’hospitalité pour les réfugiés. Enracinée dans cette tradition, Church and Peace apporte les contributions suivantes à la Conférence sur l’avenir de l’Europe :

L’UE et le monde

L’UE doit rester fidèle à son objectif initial, à savoir être un projet de paix. Au lieu de devenir de plus en plus militarisée, elle devrait développer une compréhension de la sécurité humaine globale, avec la justice et la non-violence au cœur de celle-ci, et s’engager ainsi sur la voie d’une politique de sécurité civile. Cela exige un changement courageux de politique. Des mesures pratiques dans ce sens peuvent être trouvées dans l’approche développée par les églises et les organisations pacifistes en Europe et contenue dans l’ouvrage « Repenser la sécurité » (Sicherheit neu denken,

www.sicherheitneudenken.de). Ce scénario de transformation en une politique de sécurité civile d’ici 2040 est disponible en néerlandais, anglais et français, polonais et russe et fait l’objet de discussions dans toute l’Europe.

Économie

Church and Peace attend de l’Union européenne qu’elle réponde de manière cohérente aux crises imbriquées du climat et de la biodiversité en adoptant une politique intégrée et globale (Green Deal). Afin de développer une économie véritablement durable et juste, l’UE devrait utiliser le contrat vert européen comme un véhicule pour initier une économie circulaire plutôt que linéaire, une économie orientée vers une « économie du suffisant ». Elle devrait être guidée par des principes écologiques et éthiques afin que nous, Européens, puissions vivre dans les limites de la planète et non au détriment des autres continents.

Migration

L’Union européenne doit construire des ponts, et non des clôtures, entre elle et ses voisins. Elle doit s’opposer à la criminalisation de ceux qui viennent en aide aux réfugiés. Elle doit empêcher les refoulements et veiller à ce que les réfugiés puissent demander l’asile et être accueillis conformément aux normes européennes et aux obligations internationales. En outre, l’UE doit mettre en œuvre le Pacte des Nations unies pour les migrations et, dans ce cadre, ouvrir des voies plus sûres et plus légales pour les demandeurs d’asile et les migrants dans les États membres de l’Union.

Depuis mai 2020, tous les Européens sont invités à participer à la Conférence sur l’avenir de l’Europe via un site multilingue en ligne multilingue. Chacun peut soumettre des propositions sur un

éventail de sujets, en discuter et organiser des événements. Des citoyens sélectionnés au hasard se réunissent ensuite en plénières pour approfondir les idées de réforme. Nous encourageons les membres et les amis de Church and Peace, ainsi que tous ceux qui se soucient de l’avenir de l’Europe, à s’impliquer à l’adresse suivante (https://futureu.europa.eu)

Church and Peace –  est un réseau œcuménique de communautés d’églises de paix, de centres de formation, d’organisations de paix et d’agences de service pour la paix en Europe.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.