Grâce à Dieu, les temples sont fermés ! – Méditation pour temps de confinement

“Jette ton pain à la surface du web !”

Ecclésiaste 11,1

Grâce à Dieu les temples et les églises sont fermés ! C’est une très bonne nouvelle. Nous ne sommes plus en train de gérer un territoire et un fichier mais ce temps consacré – mis à part pour Dieu – nous oblige à nous mettre au service exclusif d’une Parole qui ne sera saisie que par celles et ceux qui le souhaitent. Une Église hors les murs est en train de naître. Tant mieux !

Sous la contrainte, l’Église se retrouve démunie. Elle redécouvre qu’elle n’est que servante et que tout est grâce. Ayant perdu toute illusion de pouvoir et toute sécurité de se sentir installé, il ne lui reste que l’autorité faible d’une Parole qui s’offre dans le désert. Et c’est une véritable cure de désintoxication rendant impossible prosélytisme, exclusion, cléricalisme ou discrimination entre paroisses de ville et dissémination rurale.

Et pourtant ce n’est pas une perte que nous constatons mais un gain, une croissance aussi étonnante qu’inespérée ! Triplement des assistances au culte, rajeunissement du public, dons en ligne, distancés qui renouent avec leur église, liens nouveaux par le seul bouche à oreille…

La communauté souffre de ne pas se voir ? La vertu du manque nous recentre alors sur l’essentiel de ce qui donne sa saveur à la vie de l’Église à savoir la qualité du lien, l’amour et rien d’autre. Quelle joie quand nos assemblées dominicales seront des retrouvailles festives et joyeuses !

La fracture numérique exclut et génère de la frustration ? Réactivons notre mémoire huguenote ! De même qu’il a fallu apprendre à lire pour accéder à la Parole de manière autonome, de même il va falloir prendre soin les uns des autres pour partager les outils de notre liberté. Quelle joie ce sera quand chacun se sentira unique et bien-aimé parce qu’on aura pris soin de lui.

Il semble difficile de partager la Sainte Cène ? Là encore nous avons en mémoire ce temps du Désert quand la foi reposait sur le culte familial. Rassembler les proches, lire la Parole, partager le pain, prier ensemble.

Pasteur Samuel AMEDRO – 06 mai 2020

«Ma Grâce te suffit ! Car ma puissance donne toute sa mesure dans la faiblesse.»

2 Corinthiens 12,9
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.