Les Jeunes et le Conseil dans les années 1960 à Roquépine

La question des « Jeunes » est un sujet récurrent, source d’occupation et de préoccupation dans notre paroisse du Saint-Esprit, allant même une fois jusqu’à provoquer une mini crise au sein du Conseil ! Gageons que cela ne se reproduira pas….

Voici, pour illustrer, quelques extraits de compte-rendus de conseils des années 60 au cours desquelles nombre de conseillers, et non des moindres (Monsieur Courvoisier), souhaitaient un rajeunissement du Conseil et même du bureau de ce Conseil… Un groupe de travail avait été chargé d’une étude sur ce sujet brûlant.

« Il faut associer les jeunes aux travaux du bureau du Conseil »

mais, quelques lignes plus loin , « ce serait une erreur de mettre un jeune au bureau : cela apparaîtrait comme une concession aux jeunes ».

Quelques mois plus tôt, le Pasteur Barde présentait aux conseillers un jeune de 20 ans, étudiant en théologie, ayant accepté de « réserver du temps pour diverses activités, en particulier pour les jeunes » qui, estimait l’un d’eux, « oublient trop facilement qu’ils font partie de la paroisse ».

Un an et demi plus tard, une délégation des jeunes est reçue au Conseil :

« Monsieur Westphal s’adresse aux jeunes et leur demande de dire librement tout ce qu’ils pensent de la vie paroissiale ». L’un d’entre eux, devenu pasteur par la suite, «dit que pour lui, ce qu’elle lui donne, c’est la participation au culte et l’activité des jeunes » mais ajoute « nous ne nous sentons pas concernés par l’ensemble de la vie paroissiale ». A un jeune conseiller qui l’interroge sur ce qu’il souhaite il répond : « expliquez-nous ce qu’est la vie paroissiale et nous verrons ce que nous pouvons faire…les jeunes souhaitent une intercommunication plus grande ».

Un autre interroge : « Il y a le bulletin, le lisez-vous ? Il y a l’Assemblée générale, y venez-vous ? »

Puis, ce jeune ajoute : « ce que je cherche, c’est l’unité de la paroisse »

à quoi il lui est objecté : « j’ai vu des jeunes de 21 ans ne plus vouloir fréquenter ceux de 17 ans ».

Après le départ de cette délégation, un des conseillers conclura : « ils veulent rester indépendants. A nous de faire le nécessaire pour que la paroisse soit attrayante pour les jeunes ».

 

Catherine Giger, responsable des archives de la paroisse

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.