Inventons ensemble le culte interactif à distance

Nous étions 3, puis 6, puis 10, puis 100 et jusqu’à quelques centaines pour ce premier moment cultuel inédit, ensemble via nos écrans. Le système n’avait été ni testé ni préparé à l’avance. Nous l’avons lancé ensemble et en direct. Bravo à ceux qui ont rendu ce moment possible. Merci à eux de continuer jusqu’à ce que nous retrouvions des jours meilleurs.

A dix, hommes et femmes confondus, Samuel a souligné avec le sourire que nous avions atteint le nombre requis pour certaines prières juives. Ce temps de culte pouvait donc débuter.

Au fil de la journée, nous étions de plus en plus nombreux, en direct ou en différé, de notre paroisse et d’ailleurs, unis par la technique dans ce temps de partage pour le moins inhabituel. Chacun confiné chez lui mais ensemble sur le web, nous avons écouté la parole de Dieu pour y chercher du sens à notre quotidien, pour réfléchir aux questions qui se posent à notre société, à nous qui devons soutenir nos soignants, accompagner nos malades, aider à contenir le virus en changeant nos habitudes.

Libérés et responsables, il nous a semblé qu’il nous incombait de nous souvenir que nous sommes appelés à suivre l’exemple du Christ, riches de la promesse de la résurrection, ici et maintenant. Le passé comme le futur ne nous appartiennent pas. Nous plaçons notre espérance en Dieu.

Qu’allons-nous faire ensemble de notre présent ?

P.S. Pour ceux qui auraient raté le culte du 15 mars, il est encore possible de le visionner en vidéo ici

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.